partner

ARTISTES INVITÉS 2019

alain jean marie
Alain JEAN-MARIE. Pianiste de jazz, ce Guadelooupéen d'origine apprend le piano en atodidacte dès l'âge de 8 ans. Après quelques années à se produire dans les bals de son île natale, et en particulier au sein de l'orchestre de Robert Mavounzy, il fait des allées et venues entre le Canada (l'été) et les Antilles (l'hiver). En 1969, il enregistre "Piano Biguines", prémices d'une série qui débouchera vingt-trois ans plus tard sur le premier enregistrement de "Biguines Reflections". Il se produit alors régulièrement en trio avec Winston Berkley et Jean Claude Montredon avant de s'installer à Paris en 1973. Commence alors une carrière qui lui permettra d'accompagner des grands de la planète jazz comme Chet Baker, Sonny Stitt, Art Farmer, Johnny Griffin etc. En parallèle, il produira ses propres oeuvres, marquées des couleurs de la Caraïbe et qui en font une des références majeures dans le genre.

laurent courthaliac

Originaire du Puy en Velay, Laurent COURTHALIAC se consacre au piano tout d’abord en autodidacte, puis au Conservatoire de Lyon dont il sortira médaillé en 1994. Il devient par la suite rapidement actif sur la scène régionale en se produisant avec des musiciens tels que Steve Grossman, Serge Lazarevitch, Yannick Rieu ou encore Charles Bellonzi. Il prendra également part à l’aventure du Collectif Mû, groupe avec lequel il remporte plusieurs prix (1er prix de Jazz à Vienne – 1995 ; 1er prix Jazz à la Défense – 1996) et enregistre pour le label Seventh Records. Laurent COURTHALIAC s’installe ensuite à Paris en 1998. Son sens raffiné du swing, sa connaissance inépuisable du répertoire du jazz, l’amèneront vite à se produire avec certains des plus grands jazzmen de la capitale et d’ailleurs. Insatiable, il poursuit sans cesse son approfondissement de la connaissance du jazz et s'affiche au sein de plusieurs formules.

gregory privat

Grégory PRIVAT. Né en Martinique, Grégory Privat est le fils du pianiste José Privat, connu pour sa participation au groupe antillais Malavoi. Attiré par le piano, il suit des cours particuliers dès l'âge de six ans et consacre dix années à un apprentissage classique avant de se tourner vers le jazz et les techniques d'improvisation. Étudiant en école d'ingénieur à Toulouse, il s'échappe le soir pour jouer en petite formation dans les clubs de la ville. C'est ensuite à Paris que Grégory Privat, diplôme en poche, continue d'assouvir sa passion pour la scène. Avec le groupe TrioKa, il explore pendant une année les liens entre le jazz et la musique caribéenne à base de ka, tambour traditionnel de la Guadeloupe. SOn parcours croisera celui de plusieurs pointures de premier plan et il affiche trois disques d'excellente facture à son actif.

pierre debethmann

Né, ayant grandi et effectué toutes ses études musicales et généralistes à Paris, Pierre DE BETHMANN est diplômé de l’ESCP en 1987, avant de partir un an au Berklee College of Music à Boston en 1989. Après cinq années de conseil en management, il change radicalement d’orientation pour devenir musicien en 1995. Co-leader du trio PRYSM, qui entre 1994 et 2001 enregistre quatre albums pour Blue Note et tourne intensément en France et plusieurs fois aux Etats-Unis, Après ILIUM en 2002, un projet avec lequel il effectue un important travail d'écriture musicale, il en dirige aujourd'hui deux : le MEDIUM ENSEMBLE , qui lui permet de poursuivre ses travaux de compositeur et d'arrangeur au service de dix à douze musiciens solistes et un TRIO avec Sylvain Romano et Tony Rabeson, formule qui l’emmène essentiellement à reexplorer des standards issus de diverses traditions musicales.

laurent coq

Laurent COQ. Ce virtuose commence l'étude du piano à 7 ans, avant d'entrer au Conservatoire National de Musique d'Aix-en-Provence trois ans plus tard. Il part en 1988 à Paris où il étudie le jazz au Centre d’informations musicales. Il commence à jouer et à enregistrer. Puis c’est la traversée pour  New-York en 1994 avec Mulgrew Miller, John Hicks et Bruce Barth. En 2001, il monte le Laurent Coq Blowing Trio, un groupe particulier avec deux saxophonistes, Olivier Zanot et David El Malek, pour lequel il compose un répertoire original. Le trio sort deux disques (Live @ the Duc des Lombards, 2001, Grand Prix Charles Cros ; The Things To Share, 2006). Le critique de jazz Michel Contat dit de lui : « Si la scène française du jazz est passionnante aujourd'hui, elle le doit pour une bonne part au pianiste Laurent Coq. »

wanazik

WANAZIK. Basé en Martinique, ce septet est devenu un incontournable de la scène du jazz caribéen. En deux, ans, ses compositions originales et sa reprise de standards historiques magistralement revisités, leur ont permis de mériter le respect du public et des puristes. Le groupe est composé de Gilles Voyer (Piano), Nona Lawrence (Violon), Alain Ravaud (Trompette), Cédric Cléry (Batterie), Jean-Philippe Meyniac (Saxophone), Miki Télèphe (Percussions), Brice Bapte (Basse).

manuel rocheman

Manuel ROCHEMAN est né à Paris. Pianiste doué qui fut longtemps considéré comme le « dauphin » de Martial Solal, Manuel Rocheman s’est distingué par une évidente virtuosité et un sens aigu de l’harmonie qui en font un pianiste raffiné particulièrement à son aise dans le cadre d’un trio. Principalement influencé par Oscar Peterson, il parfait un apprentissage du jazz entamé auprès de Michel Sardaby. À l’occasion d’un séjour à New York, il a fait, encore adolescent, la connaissance de Tommy Flanagan et de Jaki Byard. Son oreille s’enrichit à l’écoute des trios de Bill Evans, Keith Jarrett, Tete Montoliu et Chick Corea. Bardé de plusieurs prix et distinctions, il signe plusieurs albums, surtout en trio, avec des sections rythmiques différentes. Friand d'échanges, on le retrouve enfin sur les rives latino-améicaines avec “Café & Alegria” enregistré au Brésil avec le mythique guitariste et compositeur, Toninho Horta.

franck hamsallem
Franck  AMSALLEM est né  en Algérie avant partir avec sa famille pour Nice. S’en suit un parcours musical en méandres. D’abord le piano en famille, puis le Conservatoire de Nice où, considéré trop vieux pour le piano, il s’inscrira en saxophone classique et y obtiendra vite un premier prix. Mais  le  piano  reste  son  premier  amour.  Au fil de rencontres prestigieuses, il  travaille beaucoup à Monte Carlo, Puis ce sera le Berklee College en 1981 de  Boston où il est séduit  par  le  Big  band  d’Herb  Pomeroy  avec  qui il  apprend  le  métier  de  l’écriture  et  du grand orchestre. Il y reste 3 ans, remporte plusieurs Awards... et décide de s’installer définitivement aux Etats-Unis. Il monte dans la foulée à New York et reprend  à  la Manhattan  School  of  Music, ses  études  de composition et   de   piano   classique   avec   Phil   Kawin. C’est cet énorme bagage qu’il traîne depuis plusieurs années à travers le monde.

pierre christophe Né à Bourges, Pierre CHRISTOPHE suit des études de piano jazz et classiques au conservatoire national supérieur de Marseille dans la classe de Guy LONGNON où il obtient une médaille d’or en 1991. Boursier du Ministère de la culture pour le perfectionnement et la recherche, il étudie à la Manhattan School of Music de New York de 1992 à 1994 où il obtient un Bachelor of Music (Licence de Musique). Parallèlement, il suit les cours de Jaki BYARD pendant quatre ans. Depuis plus de 30 ans,  il s’est produit avec de nombreux artistes de la scène nationale et internationale : James SPAULDING, Frank MORGAN, Butch WARREN, Lew TABACKIN, Ricky FORD, Pete CHRISTLIEB, Warren VACHE, Géraldine LAURENT, Michel PASTRE, Gérard BADINI… et a enregistré une trentaine de disques. Une personnalité qui lui a permis de se produire sur de nombreuses scènes prestigieuses au North Sea Jazz Festival, aux festivals de Juan-les-pins, Vienne, Melbourne, Tanger, Strasbourg ou encore à Marciac…